Auteurs

Nicolas Pona

Né en 1968 à Mont-de-Marsan, Nicolas Pona sort du chemin rectiligne de l’éducation nationale à l’âge de 14 ans. Mais l’histoire n’est jamais écrite à l’avance, il en sait quelque chose !
Réorienté vers des études de carreleur, puis de menuisier, il fait son chemin dans les professions du bâtiment jusqu’à devenir étudiant en architecture. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Fred Duval (Travis, Carmen McCallum), lequel l’encourage à se consacrer exclusivement au scénario.
Il décide de suivre ce conseil et démarre sa carrière, en 2003, avec la parution d’Ectis chez Nucléa, en compagnie de Sandro Masin. Le Cycle d’Ostruce, réalisé au Lombard avec Christophe Dubois, lui permet de mettre en scène une histoire de femmes perdues dans la tourmente de cette uchronie fantastique.
En effet, Pona est de ces scénaristes qui privilégient avant tout la psychologie, la finesse et l’émotion. Une approche qui lui permet d’aborder des genres aussi variés que l’heroic fantasy (Les Terres de Sienn) ou le thriller (Dolls Killer) avec la même originalité, et une grande sensibilité.

Jean-Marie Minguez

Né en 1977 à Perpignan, Jean-Marie Minguez décide de s´orienter vers la création graphique, après des études de commerce…
Graphiste/maquettiste/webdesigner le jour, il passe alors une bonne partie de ses nuit à travailler son dessin et ses couleurs avec pour objectif de devenir dessinateur de BD.
Les efforts finissent par payer, et il débute comme coloriste dans les magazines Comicbox et CBKids, puis comme dessinateur dans les pages de la revue Spécial Zembla.
Dans le même temps, il rencontre Jean-Luc Istin qui lui propose d´illustrer la série “Le Grimoire de Féerie” ainsi qu´un conte dans le tome 5 des “Contes du Korrigan” (Ed. Soleil Celtic).
En 2010, Bruno Cathala le contacte pour illustrer Mr Jack Pocket, la nouvelle version du célèbre jeu de plateau Mr Jack aux éditions Hurrican.
Il prépare également “EXIL”, un one shot aux éditions Vents d´Ouest.

Stambecco

Passionné depuis tout petit par le dessin , ce n’est qu’a 25 ans que Bruno Tatti alias Stambecco décide de faire changer de cap sa vie professionnel pour tenter l’aventure de sa passion.
Autodidacte jusque là, il entre au Gobelins pour parfaire ses connaissances graphiques et élargir ses horizons. Une rencontre en entrainant une autre il entre dans l’univers de la bd en tant que coloriste, tout en faisant de petits détour du cotés du dessin de temps à autres comme, par exemple, dans le collectif « Les Contes de l’Ankou » t.2 (Ed. Soleil Celtic).

Be Sociable, Share!